+33(0)6.52.85.67.52 - Ecole de japonais ouverte du lundi au samedi de 9h00 à 19h00.

Il est souvent dit que : “Les Japonais ne s’expriment pas clairement. Les Japonais utilisent un grand nombre de périphrases et souvent un oui signifie un non.”

Par exemple, quand on refuse une invitation, un Japonais bien élevé ne dira pas non clairement et s’exprimera de façon confuse en disant : “heu… excusez-moi, cette date est peu…” 「あのすみません、その日はちょっと……」Les Japonais éviteront au maximum les mots comme “je ne peux pas” 「いいえ、できません」ou “c’est impossible” 「無理です」 .

Au Japon, la bienséance veut que l’interlocuteur devine entre les mots les sentiments du locuteur. Des personnes disent donc que l’âme japonaise puise sa source dans l’attention portée aux autres et dans la culture du non-dit. En d’autres termes, on évite au maximum de blesser l’interlocuteur en lui opposant un refus formulé par une réponse négative trop tranchante.

Aux yeux des Occidentaux, cette attitude ambivalente irrite et conduit à l’incompréhension. Ainsi les mots et la culture sont indissociables.  Je me demande donc si les étudiants étrangers en langue japonaise ne devraient pas étudier également cette culture invisible en arrière plan des mots. Ne pas comprendre cette dimension semble conduire inévitablement à des incompréhensions et des problèmes de communication dans le monde visible.

Pascal


Pour vous recevoir la newsletter et le guide gratuit (PDF) :

“Trois voyages pour découvrir le fabuleux patrimoine culturel japonais.”

CLIQUEZ ICI

Pin It on Pinterest

Shares
Share This